Muffins aux myrtilles (8)

Attention, tuerie en vue ! Je suis une grande fan de muffins, des vrais gros muffins américains dodus en forme de champignons. Pourtant, c’est une douceur qu’on a tendance à malmener ou à déformer. En effet, un muffin n’est pas un simple gâteau sec mignature, il a une forme, une texture et un goût bien à lui. Et les seuls qui réussissent à me régaler véritablement sont ceux qu’on peut déguster dans les coffee shops anglophones, à défaut de petits salons de thé plus authentiques… Après avoir cherché et testé plusieurs recettes, souvent très bonnes mais pas parfaites, j’ai enfin trouvé THE recette, sur l’excellent blog La cuisine de Bernard, une valeur sûre pleine de merveilles sucrées et salées. J’ai totalement bloqué sur ses photos de muffins aux myrtilles (ma version préférée) et j’ai testé… Alors je peux vous dire que ce sont de loin les meilleurs muffins que j’ai jamais fait, et goûtés… meilleurs que ceux de chez Starbucks, oui, oui ! Avis partagés par mes goûteurs, d'ailleurs. En plus, ils ont un crumble sur le dessus absolument irrésistible… Il n’est pas du tout obligatoire, mais apporte un croustillant agréable (surtout s’ils sont dégustés dans l’immédiat) et un joli rendu visuel. En voyant les photos et la liste des ingrédients, j’ai su que ces muffins avaient le petit truc en plus, et je vous faire part des 5 points qui, selon moi, font la différence, avant de révéler la précieuse recette :

Muffins aux myrtilles (2)

1. Concernant la matière grasse, j’ai toujours été réticente à utiliser de l’huile dans mes desserts, préférant le beurre… Mais j’ai suivi le conseil de Bernard en utilisant de l’huile neutre (j'ai choisi de l'huile de tournesol) et je confirme que c’est bien ce qui donne cette consistance caractéristique des muffins.
2. L’utilisation de lait fermenté (lait ribot) à la place du lait normal. On voit en effet fleurir sur la blogosphère pléthore de recettes de pains, brioches, et pâtisseries en tout genre et on s’accorde bien à dire que le lait fermenté apporte un moelleux incomparable. Je l’ai déjà adopté pour les pancakes et les scones et je compte continuer sur ma lancée !
3. La présence de vergeoise, dont la texture apporte beaucoup à la consistance des muffins au final.
4. Il ne faut pas trop battre la pâte (pour les muffins j’utilise d’ailleurs un petit fouet, non un batteur électrique) : si on la bat trop, les muffins risquent de ressortir en mode éponges compactes.
5. Enfin, Bernard précise que dans presque toutes les recettes, il convient de mélanger les ingrédients secs d'une part et les autres (lait, huile, oeuf) d'autre part, puis de mélanger le tout rapidement. On peut procéder comme cela, mais il préfère ajouter la levure à la fin et cela fonctionne parfaitement.
5. Pour finir, et c'est juste un avis personnel peut-être dicté par la gourmandise, je trouve que la taille des moules joue beaucoup. J'ai déjà fait et goûté de nombreux muffins réalisés avec de petites empreintes (il faut dire que c'est souvent plus pratique... et diététique ^^) mais au final, comme pour les cupcakes, plus ils sont gros, plus ils sont délicieux, moelleux et diffusent tous leurs arômes !

Muffins aux myrtilles (1)

Ingrédients (pour 10 gros muffins) :

- 20 gr de vergeoise blonde
- 170 gr de sucre
- 180 gr de lait fermenté (lait ribot)
- 100 gr d'huile
- 1 oeuf
- 280 gr de farine
- 1 + 1/2 cuillerées à café de levure chimique
- 230 gr de myrtilles (fraîches tant que c'est la saison ^^)

le crumble croustillant (facultatif) :
- 35 gr de beurre doux
- 130 gr de vergeoise brune
- 45 gr de farine

Muffins aux myrtilles (6) Muffins aux myrtilles (7)

Préparation :

- Préchauffez le four à 200°C.
- Facultatif : Préparez la pâte à crumble en mettant simplement les ingrédients dans un petit bol, et mélangez jusqu'à la complète incorporation du beurre...
- Mettez tous les autres ingrédients dans un autre bol, sauf la levure et les myrtilles.
- Mélangez bien et ajoutez la levure chimique. Mélangez de nouveau pour incorporer parfaitement la levure.
- Ajoutez les myrtilles. Mélangez à ce moment soigneusement pour ne pas abimer les myrtilles...
- Placez les caissettes en papier dans les moules à muffins puis remplissez de pâte jusqu'à moins d'un millimètre du bord du papier.
- Parsemez de pâte à crumble, sans pour autant trop en mettre pour ne pas empêcher les muffins de bien gonfler.
- Enfournez et laissez cuire au moins 15-20 minutes, en surveillant la fin de cuisson pour ne pas les laisser brûler. Ils doivent être bien dorés et surtout très gonflés.
- Sortez la plaque du four et démoulez délicatement en s'aidant éventuellement d'un couteau pour la tête du muffin.
- Laisser refroidir complétement et dégustez !

Muffins aux myrtilles (3)
Merci Bernard, cette recette a changé ma vie muffinesque ! :D

Muffins aux myrtilles (9)