Bêtisier

Comme l'an passé, je vais casser le mythe (huhu) car voici mon bêtisier culinaire de cette année. Il est plus fourni que la dernière fois, car j'ai pensé à prendre des photos de mes ratés... Au moins, à défaut de nous avoir régalés, parfois même carrément l'inverse, ils auront au moins le mérite de faire sourire à figurer ici ! Donc voici toutes les recettes qui n'ont pas été publiées sur mon blog cette année, ayant été loupées, à des degrés variés et pour des raison diverses... Hop, c'est parti, amusez-vous bien, permission de rire ! ;)

Confiture de clémentines corses (6)

Confiture de clémentines corses : Alors franchement, cette confiture reste un mystère pour moi. Pourtant, je fais des confitures toute l'année et ne les rate jamais, mais avec des agrumes, c'était une première. Je l'ai faite comme d'habitude, mise en pot... Sauf qu'au moment de l'ouvrir, la confiture espérée s'était transformée en espèce de plâtre dur et collant. Impossible d'en sortir le moindre gramme, même au couteau ! Et en plus, je m'y suis prise à deux fois (la première fois, j'avais mis un peu de miel dans la préparation, donc je pensais que c'était la raison), mais j'ai eu le même résultat. Un beau (double !) ratage donc, et qui en plus m'a fait gaspiller des centaines de grammes de bonnes clémentines corses... snif !

~

Pain tressé à la viande hachée et à l'huile d'olive (17)

Pain tressé à la viande hachée et à l'huile d'olive : Je vous avoue quelque chose : j'ai une malédiction avec la viande hachée. J'aime beaucoup ça, mais allez savoir pourquoi, pas mal de mes recettes râtées par le passé étaient à base de viande hachée ! Donc ça, ça n'a pas du tout eu le goût ni la forme escomptés. C'était la première fois que je faisais une pâte à base de semoule et j'ai dû manquer une étape car c'était tout sec et cassant, donc déjà la galère à façonner... Et la farce, n'en parlons pas ! Tout aussi sèche, limite brûlée... Bref, au final un pain garni étouffant et fade, dommage !

~

Pide à la viande hachée (13)

Pide à la viande hachée : Le ratage de cette recette est similaire à celui de la précédente... Quand je vous disais que je n'étais pas douée avec la viande hachée ! Ma pâte à pide était trop cuite, et la farce, même sort, en plus cela manquait cruellement d'assaisonnement, et de liant... Ludo a réussit à les finir, mais réchauffées avec du fromage râpé (beaucoup !) ajouté dessus. Du coup, ça m'a un peu refroidie de retenter la même recette avec de la viande hachée, mais heureusement, je me suis rattrapée avec cette délicieuse Pide au fromage peu de temps après :)

~

Tarte au chuque (24)

Tarte au sucre : Bon, j'avoue que celle-ci, ce n'est pas vraiment un ratage. En fait, elle n'était pas si mal, et je l'ai même finie en entier (et toute seule ! chéri n'aime pas les gâteaux, vous vous rappelez ?), mais les Ch'tis et Belges qui passeront pas là se seront fait la réflexion d'office en voyant la photo : ça n'est pas une tarte au sucre ! Car la vraie tarte au sucre, comme la tarte au maroilles, se fait avec une pâte levée briochée, et vous remarquez que la mienne est désespérément plate. Elle n'a jamais levé, sans que je sache pourquoi, et la recette indiquait une cuisson à four très chaud, ce que j'ai naïvement respecté, croyant à une méthode locale, du coup elle est presque brûlée... Dommage, car la garniture était bonne, et en-dehors de son aspect plat et sec, elle n'était pas mauvaise. Mais j'ai bien l'intention de vous proposer une tarte ô chuque digne de ce nom prochainement ! ;)

~

Tarte aux asperges, poulet et chèvre (14)

Tarte aux asperges, poulet et chèvre : Sans doute la tarte salée la plus immonde que j'ai pu manger ! Pourtant, je ne suis pas une novice en la matière, la honte... Donc au printemps j'ai voulu improviser une tarte aux asperges, sauf que dans cette tarte fine sans appareil, les asperges ainsi disposées ont  séché et brûlé au four, et c'était juste impossible à mâcher et encore moins à avaler. Au final, j'ai réussi à la finir, mais en enlevant toutes les asperges sans exception... Heureusement en-dessous il y avait du fromage de chèvre et du poulet, et la pâte était bonne, donc tout n'était pas gâché ;)

~

Mousse aux fruits de la passion (1)

Mousse aux fruits de la passion : Lors de nos dernières vacances, nous avons dégusté dans un restaurant une mousse aux fruits de la passion. Je l'ai trouvée si succulente, alors que d'habitude les mousses fruitées ce n'est pas ce que je préfère, que j'ai décidé d'en faire moi-même. La texture était à la fois ferme et aérienne, crémeuse et fruitée, et en plus du goût des fruits de la passion très présent, j'ai cru reconnaître celui du lait concentré sucré... Et en faisant des recherches, j'ai constaté qu'en effet, en Espagne, cette mousse se prépare ainsi. Je l'ai donc réalisée à partir de jus de fruits de la passion, de crème liquide et lait concentré sucré, mais en la mettant en pot, je me suis dit que ça ne prendrait jamais... et en effet, non seulement ce n'est jamais devenue une mousse, même au bout de plusieurs heures au frais, la texture restait liquide, et en plus, le goût du fruit de la passion se sentait à peine. Bref, c'était écoeurant, impossible d'en finir un pot, sauf peut-être pour ceux qui aiment déguster le lait concentré sucré à la petite cuillère... Peut-être n'ai-je pas utilisé suffisamment de jus, pas battu l'ensemble assez longtemps... En même temps, je cuisine très peu avec le lait concentré sucré, donc si quelqu'un connaît cette recette ou a des conseils à me donner, n'hésitez pas car je rêve de retrouver le goût de ce fabuleux dessert !

~

Tôt-fait aux pommes râté (2)

Tôt-fait aux pommes : La photo parle d'elle-même, n'est-ce pas ? Sans doute le plus gros ratage de l'année, rien à sauver ! Il s'agit d'un tôt-fait aux pommes que j'avais envie de tester depuis longtemps. Des ingrédients simples, aucune matière grasse, un goût riche en pommes... Il me tardait de le déguster pour mes petits déjeuners de la semaine. Je l'ai donc réalisé un soir, laissé refroidir dans son moule... et le lendemain matin en tentant de le démouler... il s'est effondré ! Sans avoir besoin de chercher midi à quatorze heures, il manquait tout simplement de cuisson. De beaucoup de cuisson même, vous voyez sur la photo que la pâte est carrément crue... En fait, je trouvais déjà que le temps de cuisson était court, mais deux sources l'indiquaient ainsi, et ne signalaient aucun problème de temps... De plus, j'avais déjà réalisé un gâteau aux pommes du même genre que, ne trouvant pas assez cuit après le temps préconisé, j'avais laissé au four, et au final il était beaucoup trop cuit, il fallait juste qu'il refroidisse pour se raffermir. J'ai donc essayé pour celui-ci (tout en ajoutant tout de même 5 minutes de cuisson en plus le temps que la surface au moins soit dorée), mais ça a été un beau gâchi ! Dans ma rage, j'ai tout de même pensé à prendre une photo, mais cela m'a bien frustrée, surtout de bon matin affamée !

~

Sur ce, bon réveillon de Nouvel An et à l'année prochaine !