Bêtisier

Et voilà, comme les années précédentes, en ce dernier jour de 2015, je vous propose de découvrir toutes les recettes que j'ai ratées à travers mon bêtisier de l'année ! Je vous avoue qu'il y a en réalité plus de 4 recettes, mais dans le stress et l'agacement, je n'ai pas toujours eu le réflexe de sortir l'appareil photo pour immortaliser le désastre. C'est donc sur cette petite note d'auto-dérision que je vous souhaite une très belle fin d'année et de bien célébrer cet évènement ce soir, que votre soirée soit festive, calme, romantique, gastronomique, musicale ou autre, qu'elle soit avant tout joyeuse avec ceux que vous aimez ! En vous remerciant fort de m'avoir suivie cette année encore, bisous à tous !

Crab cakes (1)

Crabcakes : La photo montre mon ratage en pleine action ! En effet, je souhaitais réaliser les fameux crab cakes (gâteaux de crabes) américains. Je suis partie d'une recette prometteuse, mais je pense que je n'ai pas dû mettre suffisamment de chair de crabe et/ou trop de jus, car ma pâte était au final beaucoup trop liquide et au moment de faire frire les beignets dans l'huile, comme vous voyez, tout s'est étalé dans la poêle en se cassant la figure ! Au final, j'ai réussi à sauver le reste en pâte en la plaçant dans des moules à muffins à faire cuire au four. Le résultat était assez bon, mais ce n'était pas des vrais crabcakes, hélas ! Heureusement, j'ai ré-essayé et j'ai finalement obtenu les fameux crabcakes du Maryland que j'espérais :)

~

Namandier raté (2)

Namandier : En réalité, la photo n'illustre pas vraiment mon ratage. Je vous ai déjà présenté le Namandier, gâteau aux amandes que j'adore. Peu de temps après ma première réalisation de ce fabuleux gâteau qui est vite devenu l'un de mes favoris, j'ai voulu le refaire à l'occasion d'un déjeuner au collège où tout le monde devait apporter quelque chose. Je suppose qu'il vous est déjà arrivé de rater une recette en oubliant un ingrédient ? Eh bien moi, c'est l'inverse, c'est en en ajoutant un que j'ai loupé ce gâteau ! Pourtant, la recette est simple : 4 oeufs, 100 gr de beurre, 200 gr de sucre, 200 gr d'amandes... qu'est-ce qui m'a pris de rajouter à ça 200 gr de farine ?! C'est en remuant la pâte que je l'ai trouvée très dure, bien différente de la dernière fois... Et en vérifiant, en effet, ces 200 gr de farine n'avaient rien à faire dans la recette ! Ma pâte était déjà dans le moule mais de rage, j'ai tout mis à la poubelle, sans même vouloir tenter l'expérience. Dans ma colère et ma frustration, vous imaginez bien que Angry Mely n'était pas d'humeur à prendre une photo ! XD Pourtant, un peu plus tard, une fois calmée, eh bien, il fallait quand même que je fasse un gâteau. J'aurais pu me rabattre sur quelque chose de plus simple, mais j'étais partie pour réaliser le namandier, et ma foi, namandier je ferais (quand j'ai une idée en tête...) Non seulement je suis butée mais en plus, c'est ce que j'avais annoncé apporter alors... Il était tard, les magasins étaient fermés et à part le sucre, les autres ingrédients n'étaient pas en quantité suffisantes... J'ai donc bidouillé un mini namandier avec moins de beurre, un oeuf en moins, seuls les 3 quarts de quantité d'amande (obtenus d'un mélange d'amandes en poudre et d'amandes effilées en plus)... D'où la photo que vous voyez. Au final, un namandier de secours plus petit mais très bon tout de même, et qui a beaucoup plu, ouf !

~

Madeleines Lenotre coques loupées (2)

Madeleines avec une coque au chocolat : Les madeleines en elles-même étaient exquises. Il s'agit de la parfaite recette de Lenôtre que je vous ai déjà présentée. Après m'être délectée de quelques-unes de ces madeleines délicieuses tout juste sorties du four, j'ai voulu réaliser des coques en chocolat pour le reste de la fournée. Et grand mal m'a pris d'utiliser la technique consistant à faire couler du chocolat sur les empreintes, puis de reposer les madeleines dessus jusqu'à ce que ça fige... La source de la recette déconseillait pourtant de le faire à moins de posséder un moule en silicone. Le mien est en métal mais vous me connaissez, têtue comme je suis... Et évidemment, au moment de les démouler, le chocolat était complètement collé ! Pour délivrer mes pauvres petites madeleines, j'ai dû grater et les ai abimées puisque la pâte adhérait fatalement au chocolat. Elles étaient toujours mangeables bien sûr mais j'étais déçue car elles étaient superbes à l'origine avec une belle bosse, et là elles étaient devenues toutes vilaines avec le chocolat gratté... En plus, je comptais en donner quelques-unes à une amie qui m'avait justement offert le moule la même semaine... Mais du coup, comme elles étaient super bonnes, j'en ai refaites rapidement, là en prenant bien garde à naaaapper le chocolat, comme dirait la pub Twix XD

~

Beignets de crevett (2)

Beignets de crevettes à l'italienne : Encore une fois, le ratage de cette recette est à considérer selon ce que je cherchais à reproduire, à savoir, les beignets de crevettes de ma grand-mère paternelle, Nonna Milvia. Ma pâte n'était pas assez épaisse et levée, donc au final, c'était une simple pâte à crêpe entourant des crevettes, mais sans l'effet de beignet dodu escompté, mais c'était quand même mangable, objectivement, et heureusement, vu le prix des crevettes fraîches ;)

~