Bêtisier

Bonjour tout le monde ! Tout d'abord je tiens à m'excuser pour mon absence prolongée ces derniers mois. Ma vie et mon rythme ont énormément changé en passant par une grosse panne internet de plusieurs semaines, et je n'ai plus eu vraiment de temps à consacrer à la blogosphère. Mais j'y reviendrai en 2017, promis ! Merci en tout cas à tous ceux qui ont pris des nouvelles, vous êtes adorables ! Et je vais bien, je vous écris d'ailleurs de Dublin où je m'apprête à finir et à commencer l'année. Pour conclure tout de même l'année sous ma tradition habituelle, je vous présente mon bêtisier. J'en ai fait des bêtises cette année ! Sur le coup, c'est rageant, mais pour me consoler, je me dis que cela nous fera bien rire lors de mon bêtisier de fin d'année annuel ;) Découvrons donc ensemble mes joyeux ratages qui sont tous sucrés ! C'était peut-être mon inconscient qui voulait m'empêcher de grossir, remarquez ;) Sur ce, joyeux Réveillon et à l'année prochaine !

Gâteau à l'ananas (3)

Gâteau à l'ananas renversé : Une fois n'est pas coutume, il n'avait sans doute pas assez cuit. Résultat, ce gâteau prometteur et qui sentait si bon à la cuisson s'est effondré au moment du démoulage ! Pour être renversé, ça il l'était ! J'ai à peine reconstitué l'ensemble pour que ce soit photographiable avant de jeter tristement le tout à la poubelle :(

~

Gateau chocolat pois chiche (2)

Gâteau au chocolat et aux pois chiches : Contrairement aux apparences, c'est sans doute le plus gros ratage de l'année ! J'avais déjà entendu parler de ces fameux gâteaux au chocolat où le beurre est remplacé par un ingrédient improbable qui ne se sent pas, comme de la compote, de l'avocat ou encore de la courgette. Ayant déjà réalisé et bien aimé la version chocolat-courgette, je me suis lancée pour les pois chiches... Mon Dieu, quelle horreur ! Rien que d'en parler, j'en ai des frissons de dégoût... Au démoulage, il s'est un peu effrité mais rien de grave. Je l'ai goûté au petit déjeuner... Très honnêtement, au goût, on ne sent pas forcément les pois chiches si on ignore qu'il y en a. Mais, je ne sais pas trop, le fait de le savoir ou de manger ça à jeun, voire les deux, ça m'a dégoûtée au point que j'ai tout jeté. J'ai eu des relents et mal au ventre toute la matinée... berk berk berk !

~

Nougat (1)

Nougat : J'ai voulu faire un nougat "à l'aventure", donc sans thermomètre de cuisson. Mal m'en a pris ! Paraît-il que pas assez cuit, il est mou, trop cuit, il est dur. Eh bien... Le mien était tout simplement collant au point que le couteau est resté figé dedans et une fois découpé tant bien que mal, les morceaux se sont tous étaliés... Un carnage ! Pour ne pas le jeter (il était composé de fruits secs variés... ce qui est loin d'être gratuit) j'en ai incorporé à de la pâte à cookies et c'était acceptable, heureusement !

~

Confiture d'ananas (1)

Confiture d'ananas : Eh bien, tout simplement, elle a brûlé ! Ca arrive ! Quelques secondes d'inattention ont suffi, d'autant que la quantité était très petite. J'ai juste récupéré le dessus (encore pas trop brun) pour des yaourts, mais jeté le reste, pas le choix !

~

Yaourt au caramel

Yaourts au caramel : En voyant la tronche du yaourt (aussi liquide que de l'eau) vous pensez sans doute que j'avais oublié le ferment... Eh bien non, même pas. Sauf que j'ai eu la bêtise de l'incorporer à mon lait AVANT de faire chauffer le tout pour faire fondre mes bonbons au caramel au beurre salé. A savoir que cela ne marche pas, il faut attendre que le lait a refroidi pour ajouter le ferment... Heureusement, ce n'était "que" le cas de 2 yaourts sur une fournée de 6, les autres étant traditionnels à la confiture. Dommage, ils auraient été délicieux !

~